Vésale (1514 - 2014) omniprésent à Leuven cet automne

Vésale (1514 - 2014) omniprésent à Leuven cet automne

Lundi 24 novembre 2014 — Après 500 ans, le moment est venu de braquer les projecteurs sur un chercheur et médecin mondialement célèbre, Andreas Vésale. Du 1er octobre 2014 au 18 janvier 2015, Leuven met à l’honneur l’un des plus illustres de ses anciens étudiants et habitants à travers des expositions, spectacles de danse et de théâtre, musique, conférences et parcours urbains. L’événement s’articule autour de l’exposition 'Vésale. À la découverte du corps humain' au M - Museum Leuven, qui s’intéresse au corps humain en tant que sujet abordé par l’art et la science.

L'exposition À la découverte du corps humain au  M - Museum Leuven est au cœur de l'initiative. Son commissaire, Geert Vanpaemel, historien des sciences à la KU Leuven, démontre l'influence durable de Vésale sur les traditions médico-anatomiques et sur l'imaginaire autour du corps humain. Contrairement à ses prédécesseurs et ses contemporains, Vésale osait remettre en question des vérités médicales universellement acceptées et il allait même jusqu'à disséquer les cadavres de condamnés à mort exécutés. À partir des découvertes faites au cours de ses dissections, il publia en 1543, à Bâle, son « grand œuvre » De Humani Corporis Fabrica, un ouvrage en sept volumes traitant de la structure du corps humain. En plus d'une description anatomique minutieuse du corps entier, l'ouvrage comprend des illustrations d'une qualité inégalée. Les superbes planches anatomiques ont inspiré pendant des siècles les médecins, mais également les artistes.

L'exposition invite les visiteurs à explorer la vie du célèbre anatomiste et chercheur: ses voyages, ses études à l'université de Leuven et sa carrière de médecin personnel à la cour des Habsbourg. Les gravures de son ouvrage révolutionnaire, De Humani Corporis Fabrica, représentent le moment culminant de sa carrière. Cet atlas scientifique du corps humain est jusqu'à ce jour la référence suprême dans le domaine de l'anatomie et de la médecine moderne.

L'exposition s'intéresse à la représentation de l'anatomie humaine à l'époque de Vésale et depuis lors, et elle illustre l'influence de l'anatomiste sur l'évolution de notre image de l'être humain. Chercheur humaniste, Vésale s'inspire de ses exemples grecs et lance une nouvelle tradition. Mais au fil des siècles, la représentation anatomique évolue. L'exposition propose des œuvres de plusieurs disciplines artistiques et de diverses époques témoignant de l'influence indéniable du regard que Vésale posait sur le corps et de sa manière de le représenter. Ce qui avait commencé comme une fascination scientifique face au corps, a rapidement été appliqué à la représentation artistique de l'homme sous toutes ses facettes.

À l'ère nouvelle inaugurée par Vésale, les théâtres anatomiques sont des lieux de découverte scientifique. Dans l'exposition est reconstitué un exemplaire grandeur nature d'un amphithéâtre de bois, le lieu où se déroulaient des dissections spectaculaires – parfois même pendant une semaine entière — sous l'œil du public. Elle comprend aussi des écorchés, des planches anatomiques grandeur nature de Jan Wandelaar et des gravures de Jacques-Fabian Gautier d'Agoty, des modèles de cire de André-Pierre Pinson, Clemente Susini et Carlo Calenzuoli, l'Homme de Verre de Dresden, le Smugglerius de William Pink, l’Âge d’airain de Auguste Rodin et des études anatomiques de Henri Matisse et Paul Cézanne.

La plupart des pièces exposées proviennent d'archives, de bibliothèques, de musées et de collections médicales d'académies artistiques.

Parallèlement à cette exposition, M – Museum Leuven propose des œuvres de l'artiste contemporain Markus Schinwald (né en 1973 à Salzbourg). La première exposition solo en Belgique de l'artiste autrichien vous plonge dans une atmosphère surréelle. Schinwald et Vésale

 

---------------------------------------------------------------------------------------------

Une initiative de KU[N]ST Leuven, un partenariat entre la ville de Leuven et la KU Leuven

En collaboration avec  M - Museum Leuven

Partenaires culturels: 30CC, Academie van het Leives Dialect, Alfagen, Braakland/Zhebilding, fABULEUS, Farmaleuven, M- Museum Leuven, KU Leuven, Festival  van Vlaanderen Vlaams-Brabant, VIB , Frascati Symphonic, Histaruz, Lectio, LUCA School of Arts, SLAC/Academie Beeldende Kunst, STUK , UZ Leuven, Vormingplus Oost-Brabant, Werktank et Toerisme Leuven.

 

André Vésale, De Humani Corporis Fabrica Libri Septem, Bâle, 1543 ©  KU Leuven, Universiteitsbibliotheek, CaaC17 - Bruno Vandermeulen
Franz Tschackert, Homme en verre, 206 x 98 cm, Dresden, 1930 © Deutsches Hygiene Museum - Volker Kreidler 1962
Clemente Susini, Innervation de la face, 1798. © Muséum national d'histoire naturelle (Paris) - Direction des bibliothèques et de la documentation
Théatre anatomique, Joannes Blaeu, Toonneel der steden van de Vereenighde Nederlanden, met hare beschrijvingen, Amsterdam, 1649 © Bibliothèque royale de Belgique, III 94.530 E 1.
Jan Wandelaar, Dessin de squelette en guise de préparation à Albinus, Tabulae sceleti et musculorum [Cat. 34], pierre noir et lavis gris sur papier, vers 1726 © Bibliothèque universitaire, Leyden, inv. BPL 1914 III.
André Vésale, De Humani Corporis Fabrica Libri Septem, Bâle, 1543 ©  KU Leuven, Universiteitsbibliotheek, CaaC17 - Bruno Vandermeulen
André Vésale, De Humani Corporis Fabrica Libri Septem, Bâle, 1543 ©  KU Leuven, Universiteitsbibliotheek, CaaC17 - Bruno Vandermeulen
André Vésale, De Humani Corporis Fabrica Libri Septem, Bâle, 1543 ©  KU Leuven, Universiteitsbibliotheek, CaaC17 - Bruno Vandermeulen
Jacques-Fabian Gautier d’Agoty, Myologie complette en couleur et grandeur naturelle, composée de l’essai et de la suite de l’essai d’anatomie en tableaux imprimés. A Paris, chez le sieur Gautier, seul graveur privilégié du Roy, ruë Saint Honoré, au coin de la rue Saint Nicaise […], 1746 © Bibliothèque royale de Belgique, II 16.779 E 1
Jacques-Fabian Gautier d’Agoty, Myologie complette en couleur et grandeur naturelle, composée de l’essai et de la suite de l’essai d’anatomie en tableaux imprimés. A Paris, chez le sieur Gautier, seul graveur privilégié du Roy, ruë Saint Honoré, au coin de la rue Saint Nicaise […], 1746 © Bibliothèque royale de Belgique, II 16.779 E 1
Jan Wandelaar, Dessin de squelette en guise de préparation à Albinus, Tabulae sceleti et musculorum [Cat. 34], pierre noir et lavis gris sur papier, vers 1726 © Bibliothèque universitaire, Leyden, inv. BPL 1914 III.
Jan Wandelaar, Dessin de squelette en guise de préparation à Albinus, Tabulae sceleti et musculorum [Cat. 34], pierre noir et lavis gris sur papier, vers 1726 © Bibliothèque universitaire, Leyden, inv. BPL 1914 III.

Published with Prezly