Première exposition solo en Belgique de Mary Reid Kelley

Première exposition solo en Belgique de Mary Reid Kelley

Vendredi 30 septembre 2016 — Un minotaure ou une Parisienne du 19e siècle? Voilà quelques-uns des personnages de l’œuvre de Mary Reid Kelley (°1979, Greenville, Caroline du Sud). Pour ses vidéos, elle se glisse dans la peau de ces personnages historiques. Au moyen de costumes, de masques et de jeux de mots poétiques, elle crée un monde en noir et blanc qui rappelle fortement la graphic novel. Elle observe le genre, le désir et la vanité, et relie les tragédies classiques à la culture pop et à la littérature contemporaine.

Pour sa première exposition solo en Belgique, Kelley présente sa trilogie vidéo consacrée au mythe du minotaure
(Priapus Agonistes (2013), Swinburne’s Pasiphae (2014) en The Thong of Dionysus (2015)) complétée par sa vidéo sur une Parisienne du 19e siècle (The Siphilis of Sisyphus, 2011), en même temps que des dessins, photos et une peinture murale.

Identité visuelle en noir et blanc

Les films de Mary Reid Kelley (°1979,Etats-Unis) et de son partenaire Patrick Kelley se situent au carrefour de l’art du dessin et de la peinture, de l’animation en « stop-motion » (image par image), de la performance et de la poésie. Ses films reviennent sur des événements historiques spécifiques et des phénomènes culturels. Ils sont l’occasion d’explorer des thèmes tels que l’identité homme-femme, la sexualité et l’éphémère. Le caractère
artificiel de la parole et de l’image des films est sciemment voulu par Mary Reid Kelley. Elle crée ainsi une identité visuelle en noir et blanc qui lui est propre. L’autonomie artistique dans la collaboration, le travail à petite échelle et l’intensité temporelle propres à chacune de ses productions vidéo déterminent en grande partie le résultat final.

The Syphilis of Sisyphus, 2011

The Syphilis of Sisyphus conte l’histoire de Sisyphus, une prostituée enceinte dans la France du XIXème siècle. Ce film permet à Mary Reid Kelley de se pencher sur la position de la femme dans le passé, un sujet trop souvent négligé par les historiens. Le personnage de Sisyphus permet à Reid Kelly de tourner en parodie la pensée
pessimiste du poète et critique d’art français Charles Baudelaire (1821-1867) qui mourut des suites de la syphilis. The Syphilis of Sisyphus est le plus ancien film de Mary Reid Kelley visible dans cette exposition. Il se distingue de la récente trilogie filmée par le fait que, sur le plan des décors et des costumes, l’artiste y est aussi fidèle que possible à la période historique où se situe le récit. 

Trilogie du Minotaure (2013-2015)

Cette trilogie cinématographique raconte l’histoire de la généalogie tragique du Minotaure, vue sous trois angles différents : la famille, le sexe et l’amour. Là où le Minotaure symbolise généralement la brutalité tragique et le pathos, dans la version de Mary Reid Kelley il se trouve être un monstre féminin en recherche de reconnaissance familiale. Pasiphaé se situe à mi-chemin entre les actrices et symboles sexuels Pamela Anderson et Bo Derek, alors que le film voit Thésée devenir Priape, le dieu antique de la fertilité. Les personnages de Priape et du Minotaure sont inspirés par le drame en vers évoquant la figure de Sweeney (Sweeney Agonistes,1932), oeuvre du poète américano-britannique T.S. Eliot (1888-1965) ainsi que du portrait du Minotaure brossé par Jorge Luis Borges (1899-1986) dans sa nouvelle La casa de Asterión de 1947.

Peinture murale

Pour cette exposition l’artiste a réalisé une peinture murale unique évoquant un décor de film reproduit à l'échelle 1:1. Tous les graffiti et citations dans la salle proviennent de la trilogie cinématographique. Les dessins et les inscriptions renvoient aux murs du labyrinthe du Minotaure féminin sur lesquels les condamnés ont laissé un dernier message.

Performance durant Playground (17-20 novembre)

Durant le Playground festival se tiendront des représentations de la performance This is Offal de Mary Reid Kelley et Patrick Kelley. Un médecin-légiste y examine un corps de femme dont les organes sèment la confusion quant à son suicide. Quand le foie, le coeur et le cerveau prennent la parole et se disputent concernant le déroulement précis des événements, aucun espoir ne subsiste d’arriver à une explication rationnelle. This Is Offal propose la
philosophie de l’absurde d’Albert Camus en guise d’alternative au suicide.

Biographie

Mary Reid Kelley (1979, Etats-Unis) vit et travaille à Olivebridge, New York. Elle a exposé dernièrement au Hammer Museum de Los Angeles (2015), au Neuer Kunstverein Wien à Vienne (2014) ainsi qu’au Boston
Institute for Contemporary Art (2013). Plus tôt dans l’année, elle a remporté le MacArthur Prize 2016 ainsi que le Baloise Art Prize pour son dernier film This is Offal. Son travail est représenté par Fredericks & Freiser Gallery à New York, Pilar Corrias à Londres, Susanne Vielmetter Los Angeles Projects et Arratia Beer à Berlin.
En même temps que la présente manifestation au M Leuven se tient à la Kunsthalle de Brême l’exposition A Marquee Piece of Sod. The WWI films of Mary Reid Kelley, jusqu’au 19.02.2017. Ces deux expositions sont complémentaires et permettent de découvrir pour la première fois en Europe l’intégralité de l’oeuvre vidéo de Mary Reid Kelley.

Infos pratiques

Mary Reid Kelley. 30.09.16 >< 08.01.2017 au M-Museum Leuven

Commissaire d'exposition: Valerie Verhack

 

View of Mary Reid Kelley’s exhibition at M – Museum Leuven | Photo (c) Dirk Pauwels
View of Mary Reid Kelley’s exhibition at M – Museum Leuven | Photo (c) Dirk Pauwels
View of Mary Reid Kelley’s exhibition at M – Museum Leuven | Photo (c) Dirk Pauwels
View of Mary Reid Kelley’s exhibition at M – Museum Leuven | Photo (c) Dirk Pauwels
View of Mary Reid Kelley’s exhibition at M – Museum Leuven | Photo (c) Dirk Pauwels
View of Mary Reid Kelley’s exhibition at M – Museum Leuven | Photo (c) Dirk Pauwels
View of Mary Reid Kelley’s exhibition at M – Museum Leuven | Photo (c) Dirk Pauwels
View of Mary Reid Kelley’s exhibition at M – Museum Leuven | Photo (c) Dirk Pauwels
View of Mary Reid Kelley’s exhibition at M – Museum Leuven | Photo (c) Dirk Pauwels
Mary Reid Kelley with Patrick Kelley. The Thong of Dionysus, 2015. High Definition Video (B&W, sound), 9:27 min.
Mary Reid Kelley with Patrick Kelley. The Thong of Dionysus, 2015. High Definition Video (B&W, sound), 9:27 min.
Mary Reid Kelley with Patrick Kelley. The Thong of Dionysus, 2015. High Definition Video (B&W, sound), 9:27 min.
Mary Reid Kelley with Patrick Kelley. The Thong of Dionysus, 2015. High Definition Video (B&W, sound), 9:27 min.
Mary Reid Kelley with Patrick Kelley. The Thong of Dionysus, 2015. High Definition Video (B&W, sound), 9:27 min.
Mary Reid Kelley with Patrick Kelley. Priapus Agonistes, 2013. High Definition Video (B&W, sound), 15:09 min.

Published with Prezly