Playground 2017, c’est fini

Playground 2017, c’est fini

Vendredi 1 décembre 2017 — Du 16 au 19 novembre s’est déroulée la onzième édition de Playground. Les organisateurs, le M-Museum Leuven et STUK – Huis voor Dans, Beeld & Geluid (maison de danse, image et son) se félicitent des résultats. Le festival est fréquenté par un nombre toujours croissant de programmateurs internationaux, commissaires expositions et étudiants d’écoles supérieures d’art. Playground est en outre un laboratoire unique en son genre, où les artistes viennent présenter leurs nouvelles œuvres dans l’espace de jeu situé entre la scène et les beaux-arts. Les nombreuses premières en ont apporté la preuve.

Un tandem d’exception

Playground, qui explore la frontière entre la scène et les beaux-arts, se déroule dans deux lieux différents. C’est précisément là que réside la force du tandem formé par STUK et le M-Museum. Alors que dans de nombreux cas, un programme commun se limite à juxtaposer deux éléments, l’affiche de Playground se traduit par une véritable symbiose. Au-delà de dissiper le flou entre la scène et le musée, Playground est une expérience riche et complète.  Steven Vandervelden (STUK), commissaire : « Après 11 éditions, Playground demeure un laboratoire de choix. Nous apprécions beaucoup que nos collègues de l’Europe entière soient toujours plus nombreux à vouloir venir à Louvain pour cet événement. Nous proposons soit des créations qui, au moment où nous les programmons, sont encore loin d’être achevées, soit des reprises qui, entre-temps, ont été totalement repensées et remodelées. Dans ce festival, rien n’est prémâché. » « Nous savons que de nombreux artistes sont dans l’attente de cette combinaison exceptionnelle qui résulte du travail commun du M et de STUK pour le festival Playground », poursuit la commissaire Eva Wittocx (M-Museum). « Les œuvres de ce genre ne sont que rarement accueillies dans les grandes institutions classiques. C’est précisément pour cela que nous aimons inviter des artistes à venir présenter des choses inédites ou à tester ce qui sort de la norme. C’est toujours unique, et tout est sans cesse à recommencer. Cette année encore, de nombreux artistes ont eu l’opportunité de venir concevoir et présenter de nouvelles œuvres. Le festival Playground, c’est 80 à 90% de premières. »

Les points forts de 2017

Lors d’une nocturne, Benjamin Seror a présenté son nouveau groupe The Masks. Par de la musique live de circonstance, Benjamin Seror racontait des meurtres mystérieux, avec Wittgenstein dans le rôle du détective. Dans ’A Breath Cycle’, l’artiste belge Fabrice Samyn nous a emmenés dans un époustouflant parcours composé de sept ‘breath pieces’. ’Elastic Habitat’, une installation d’Helena Dietrich en collaboration avec Janneke Raaphorst, permettait aux visiteurs de changer d’identité en changeant de vêtement. Ces événements montrent tous que les choix de STUK se portent sur la Danse, l’Image, le Son et les formes hybrides intermédiaires. Au cœur de tout cela se trouve l’envie de présenter un travail artistique dans un contexte inspirant. Par ailleurs, les artistes créent de nouvelles œuvres, le public participe à des ateliers, et avec notre public, nous réfléchissons à l’art et au monde qui nous entoure.  

Chaque année, M harmonise le programme des expositions au contenu du festival, avec une expo d’un artiste contemporain qui propose un travail en live. Cette année, il s’agissait des performances automatisées des robots de Cécile B. Evans. Cally Spooner et ses seize collaborateurs ont par ailleurs proposé une improvisation à partir des salles du musée.  Dominique Gilliot a emmené les visiteurs à la recherche des chaînons manquants dans la collection du musée. Guy de Cointet, artiste de référence, fut lui aussi présent dans cette édition avec sa dernière performance en date, jamais présentée auparavant, intitulée ’The Bridegroom Suites’.


Save the date Playground 2018

Nous avons le plaisir de vous communiquer d’ores et déjà les dates de la prochaine édition. Playground 2018 aura lieu du 15 au 18 novembre 2018 au STUK et au M-Museum Leuven.

Playground 2017 | Aftermovie

Playground 2017 (c) Robin Zenner
Playground 2017 (c) Robin Zenner
Playground 2017 (c) Robin Zenner
Playground 2017 (c) Robin Zenner
Playground 2017 (c) Robin Zenner
Playground 2017 (c) Robin Zenner
Playground 2017 (c) Robin Zenner
Playground 2017 (c) Robin Zenner
Playground 2017 (c) Robin Zenner
Playground 2017 (c) Robin Zenner
Playground 2017 (c) Robin Zenner
Playground 2017 (c) Robin Zenner
Playground 2017 (c) Robin Zenner
Playground 2017 (c)  Joeri Thiry
Playground 2017 (c)  Joeri Thiry
Playground 2017 (c)  Joeri Thiry
Playground 2017 (c)  Joeri Thiry
Playground 2017 (c)  Joeri Thiry
Playground 2017 (c)  Joeri Thiry
Playground 2017 (c)  Joeri Thiry
Playground 2017 (c)  Joeri Thiry
Playground 2017 (c)  Joeri Thiry
Playground 2017 (c)  Joeri Thiry
Playground 2017 (c)  Joeri Thiry
Playground 2017 (c)  Joeri Thiry