Ouverture de la première exposition solo de Jim Campers

Ouverture de la première exposition solo de Jim Campers

Le jeune artiste d'Anvers réunit ses deux séries de photos les plus récentes

Mercredi 23 mai 2018 — Le 18 mai, la première exposition en solo de Jim Campers (°1990, Anvers) a ouvert ses portes au M. Dans Forward Escape into the Past, le jeune artiste d'Anvers réunit ses deux séries de photos les plus récentes. Des thématiques récurrentes sont le retrait de la société, la vie en harmonie avec la nature et les contre-cultures des années 1960 et 1970. L’exposition se déroule jusqu'au 9 septembre au M.

Voyage à travers le temps et l'idéologie

Jim Campers a recours à des styles photographiques variés: certaines de ses images font penser à des illustrations scientifiques ou à des journaux de voyages, d’autres à des publicités ou à des expériences visuelles.

Aucune image de son oeuvre fait en tout cas preuve d’indifférence. Les recherches et la préparation préalables à la réalisation de ses photographies jouent un rôle déterminant dans la façon dont il aborde thèmes et lieux. L'artiste approfondit ainsi des sujets très spécifiques au travers de la littérature underground ou de blogs sur internet.

Dans cette exposition, Campers expose des images de ses deux projets les plus récents : Let’s kill the moonlight (FC) et Intranaut. Les deux sont situés au point de rencontre entre nostalgie et utopie visionnaire. Des thématiques récurrentes sont le retrait de la société, la vie en harmonie avec la nature et les contre-cultures des années 1960 et 1970. Le titre de l’exposition Forward Escape into the Past suggère la possibilité d’un avenir alternatif pour l’humanité qui tourne le dos au progrès technologique et où l’être humain cherche à restaurer le lien avec son passé et la nature. Jim Campers : « Mon travail évoque une société future dans laquelle l'être humain a évolué vers une existence plus primitive, tandis qu'a été mis fin à la progression constante vers le perfectionnement de notre société technologique. D'où le titre, 'Forward Escape into the Past' ».

Scénographie composée de parois en blocs de chanvre

Pour Forward Escape into the Past, Campers a imaginé une scénographie composée de parois en blocs de chanvre. Ce matériau de construction hors du commun s’apparente à l’écologie, la durabilité, l’inventivité technologique et le retour à la nature – autant de sujets qui servent de fils rouges à cette exposition.

Infos pratiques

Commissaire: Valerie Verhack
L’exposition Jim Campers. Forward Escape into the Past se déroule du 18.05.2018 au 09.09.2018 au M-Museum Leuven.

Jim Campers, Access to Tools II , 2017 © Jim Campers
Jim Campers, Inside Out, 2017© Jim Campers
Jim Campers, Liquid Light , 2016 © Jim Campers
Jim Campers, Psilocybin Cubensis, 2017 © Jim Campers
Jim Campers, The Sun Works, 2017 © Jim Campers
Vue d'exposition 'Forward Escape into the Past' © Jim Campers
Vue d'exposition 'Forward Escape into the Past' © Jim Campers
Vue d'exposition 'Forward Escape into the Past' © Jim Campers
Vue d'exposition 'Forward Escape into the Past' © Jim Campers
Vue d'exposition 'Forward Escape into the Past' © Jim Campers
Vue d'exposition 'Forward Escape into the Past' © Jim Campers
Vue d'exposition 'Forward Escape into the Past' © Jim Campers
Vue d'exposition 'Forward Escape into the Past' © Jim Campers
Vue d'exposition 'Forward Escape into the Past' © Jim Campers
Vue d'exposition 'Forward Escape into the Past' © Jim Campers