M présente une exposition individuelle de Vincent Geyskens

M présente une exposition individuelle de Vincent Geyskens

28.05.2021 - 05.09.2021

À partir du 28 mai 2021, le musée M Leuven présente une exposition individuelle de l’artiste belge Vincent Geyskens qui réunit différentes séries et sortes d’œuvres des dix dernières années, complétées par quelques pièces de référence plus anciennes.

L’exposition prend pour point de départ la question « que signifie la peinture aujourd’hui ? » Quand on regarde des images, on cherche des points de repère avec notre univers de vie, avec la réalité que nous connaissons. Geyskens joue avec ces attentes autour des images et de la peinture : que signifient les images pour nous, quel rôle jouent le support et la peinture dans la manière dont nous lisons et analysons une image, quels liens établissons-nous avec des images que nous voyons dans la vie quotidienne ?

« En peignant, je tente de me distancier des images et des concepts afin de trouver des ouvertures. Pour moi, peindre n’est pas axé en premier lieu sur le fait de donner à voir, mais de voir en soi. [...] Il ne faut pas réduire la vision de ce qui est peint à quelque chose de purement visuel. Il ne s’agit pas seulement de perception, mais aussi et toujours de sensation. En cela, la peinture se distingue à mon avis des autres disciplines visuelles. On ne peint pas qu’avec les yeux, mais avec tout son corps. Dans le processus de la peinture, pendant qu’on peint, le corps et la matière sont au cœur de l’action. Il est question d’une compréhension physique de la matérialité des choses. La vue n’est pas détachée du toucher ou de l’ouïe, par exemple. On peint la façon dont on ressent quelque chose, dont quelque chose sonne. C’est ressentir ce qu’on voit. »

– Vincent Geyskens

En présentant aussi bien des collages, des croquis, des toiles que des séries de cadres peints, l’exposition établit des liens entre les différentes approches de la peinture qu’adopte Geyskens. Les séries de cadres peints, avec pour support des cadres publicitaires, constituent la colonne vertébrale de l’exposition. Par la succession de cadres, Geyskens crée un certain rythme. L’artiste y appose de grands aplats de couleur, qu’il alterne avec des parties vides offrant une percée sur le mur à l’arrière.

L’exposition offre un panorama de la pratique picturale intéressante de Vincent Geyskens au cours des dix, quinze dernières années. Des œuvres variées et des séries de tableaux se rencontrent tout au long des différentes salles. Non pas une rétrospective limpide ou chronologique, mais une multitude de liens ouverts, de corrélations, de concordances et de divergences. Le spectateur est invité à donner du sens aux tableaux individuels aussi bien qu’aux enchaînements d’œuvres de l’exposition à M.

– Commissaire de l’exposition Eva Wittocx

L’exposition montre aussi une sélection des plusieurs carnets de croquis que Vincent Geyskens remplit d’esquisses fugaces d’après nature lors de ses fréquentes promenades. Ses dessins de paysages montrent la façon dont il tente de reproduire visuellement ses perceptions et ses sensations. M fait le lien entre les œuvres de Geyskens et quelques œuvres d’Alfred Delaunois (1877-1941) de la collection du musée. Car Delaunois était un peintre dont les dessins assez bruts s’articulaient aussi principalement autour de la texture et de la matière.

« M a toujours été un lieu de convergence de l’ancien et du nouveau. À première vue, il y a peu d’analogies entre Alfred Delaunois et Vincent Geyskens, mais dès qu’on découvre un peu plus ces deux artistes, on voit les ressemblances. Cette exposition est un parfait exemple de ce que M Leuven incarne. »

– Denise Vandevoort, échevine à la Culture

Parallèlement à cette exposition, M inaugure une présentation de la collection intitulée Les Dix.

Dix candidats ont sélectionné ensemble dix œuvres de la collection, qui forment la base de la nouvelle présentation de la collection. Tout le parcours s’est déroulé comme un grand jeu numérique expérimental. À chaque tour de jeu, les cobayes pouvaient gagner des points qu’ils devaient miser sur leur œuvre favorite pour que celle-ci soit intégrée à la présentation. Chaque session s’achevait par un vote qui éliminait des œuvres jusqu’à ce qu’il n’en reste plus que dix.

Cette exposition a pu être réalisée grâce, entre autres, aux contributions des M-cènes par le biais de M-LIFE et en collaboration avec Cera.

Pour davantage d’informations : https://www.mleuven.be/de-tien.

A propos de M Leuven

M Leuven
L. Vanderkelenstraat 18
3000 Leuven
Belgium