M emmène des experts de la statuaire médiévale au Louvre

M emmène des experts de la statuaire médiévale au Louvre

Jeudi 23 novembre 2017 — Depuis quelques années, la statuaire médiévale connaît un regain d’intérêt sur le marché de l’art. Que représente-t-elle pour les collectionneurs ? Et comment expliquer cette tendance ? Voilà les thèmes auxquels s’est intéressé le musée M, en tant que centre international de savoir et d’expertise en statuaire médiévale. Les jeudi 23 et vendredi 24 novembre, M se penchera sur ce thème au Louvre de Paris, en compagnie de différents experts internationaux. Grâce à son importante collection de statuaire médiévale et aux études poussées que le musée a réalisées au cours des dernières années, le M a acquis une réputation mondiale incontestée pour son savoir et son savoir-faire.

Thème principal : la collection de statues médiévales

Depuis quelques années, les statues médiévales ont le vent en poupe sur le marché de l’art, qui a connu un moment charnière 2013 avec la vente d’une Madonne en ivoire du 13e siècle provenant du pays mosan, qui a atteint la somme faramineuse de 3.068.032 EUR chez Sotheby’s. Un an plus tard, le Getty Museum a payé pas moins de 542.500 livres pour une statuette rare en albâtre du Maître du Retable de Rimini. Depuis, la statuaire médiévale semble de plus en plus souvent battre de nouveaux records. L’an dernier, Christie’s Paris a vendu au Louvre deux pleurants provenant de la tombe du Duc de Berry pour la modique somme de 4,4 millions d’euros. Cette année, un nouveau record absolu a été atteint par deux petits lions du tombeau de Charles V, roi de France, adjugés à pas moins de 8,2 millions de livres chez Christie’s à Londres.
Le congrès étudiera l’évolution du marché des statues médiévales. Ces œuvres sont-elles en passe de devenir des investissements ? Et qu’est-ce que cela signifie pour les institutions qui veulent développer une collection ?  Quels sont les arguments pour élaborer une collection ? En outre, le congrès étudiera le rôle des publications et des expositions dans la valorisation de ce chapitre souvent sous-estimé de l’histoire de l’art.

M, réseau international de savoir

Avec l’ARDS, le musée M dispose d’un centre de savoir et d’expertise de la statuaire médiévale qui fait désormais partie du top mondial. Ce rôle d’expert s’est d’une part développé grâce à sa collection de statuaire médiévale, qui est une des trois collections les plus importantes de Belgique. D’autre part, ce savoir est également le fruit d’études approfondies menées ces dernières années. En tant qu’organisateur de ce colloque annuel, le musée renforce encore son rôle de référence dans ce domaine. Nous stimulons par exemple la recherche internationale, et petit à petit, la statuaire médiévale acquiert la place qu’elle mérite dans l’histoire de l’art.

Édition 2018

Le musée M profite de cette occasion pour annoncer le colloque de 2018. Les experts internationaux seront accueillis l’an prochain dans un nouveau lieu : le Musée du Couvent de sainte Catherine d’Utrecht. Le thème et l’appel aux conférenciers seront communiqués début 2018.

Pour plus d’informations : www.ards.be.

Contactez-nous

Peter Carpreau

Conservateur - Directeur du département d'Art ancien

M-Museum Leuven

Marjan Debaene

Chef de service Collections

M-Museum Leuven