Le nouveau film d’Ericka Beckman en première mondiale au M

Le nouveau film d’Ericka Beckman en première mondiale au M

09.10.2020 - 07.02.2021

« Je veux montrer qu’il existe une alternative à la structure économique dans laquelle nous vivons aujourd’hui. » Voilà ce que dit Ericka Beckman à propos de 'Reach Capacity', son dernier film, qui sera présenté en première mondiale au M en octobre prochain.

L’artiste américaine Ericka Beckman (1951) réalise des films : non pas de l’art vidéo, mais de vrais longs-métrages qu’elle tourne généralement sur pellicule. Ce sont des œuvres expérimentales uniques à tendance contestataire, qui empruntent leur langage visuel à la culture populaire, aux dessins animés, aux comédies musicales et aux émissions sportives de la télé.

Dans la plupart des films, les récits et les émotions sont le moteur de l’action. Pas chez Beckman : elle structure son œuvre à l’aide de règles de jeu. Bien que ses acteurs ne parlent généralement pas, le langage joue un rôle important : des vers chantés répétitifs permettent aux spectateurs de suivre le contenu.

Reach Capacity
'Reach Capacity' s’inspire du Landlord’s Game, un jeu de société inventé par Lizzie Magie au début du 20e siècle. Le but du jeu était de montrer comment fonctionnent les différents systèmes économiques et quels en sont les conséquences. On commençait par jouer selon les règles capitalistes, une version que nous connaissons tous, puisque le jeu de Monopoly en est directement inspiré. Dès que l’un des joueurs a acquis un monopole, le jeu est terminé, mais dans la version de Magie, on retournait alors le plateau et le jeu se poursuivait, cette fois avec des règles socialistes. Le monopole était rompu et les richesses distribuées équitablement.

'Reach Capacity' reprend cette structure, avec une première partie frénétique dans laquelle des promoteurs élèvent un gratte-ciel après l’autre ; ces tours sont symbolisées par de simples cases aux couleurs néon. Mais dans la seconde partie, les règles du jeu changent, et l’action aussi. Le film prend un tour plus poétique et Beckman s’adresse directement au spectateur par le biais de textes chantés. 'Reach Capacity' offre matière à réflexion sur la valeur du travail et sur la réelle signification de la valeur.

You the Better
En même temps que 'Reach Capacity', M présente 'You the Better' un film que Beckman a tourné en 1983. C’est un jalon dans son œuvre puisqu’il s’agit du premier film dans lequel la contestation sociale est sous-jacente. Beckman qualifie elle-même 'You the Better' et 'Reach Capacity' de bookends – de serre-livres soutenant les œuvres situées entre les deux. Les similitudes formelles entre les deux films sont frappantes : l’utilisation de la couleur, les bâtiments symboliques, la structure de jeu …

L’espace où les deux films seront projetés contiendra aussi des objets qui contribueront au sens. Une projection bidimensionnelle devient ainsi une expérience tridimensionnelle.

Outre les films, l’installation multimédia 'Nanotech Players' de 1989 sera également présentée.

À propos d’Ericka Beckman
Ericka Beckman vit et travaille à New York et à Boston. Elle a étudié à la California Institute of the Arts et fait partie de ce qu’on appelle la Pictures Generation, un groupe d’artistes actifs à New York et Los Angeles dans les années 1970 et 1980, et dont l’œuvre montrait un intérêt renouvelé pour les images reconnaissables, souvent empruntés aux médias.

Elle a récemment présenté deux expositions solos : “Ericka Beckman : Double Reverse” au MIT List Visual Arts Center (Cambridge, Massachusetts, 2019) et “Ericka Beckman. Game Mechanics” au Palais de la Sécession (Vienne, 2017). Son travail figure dans de nombreuses collections publiques et privées, notamment celle du Met (New York), du MoMA (New York) et du Centre Pompidou (Paris). Beckman est représentée par Philip Martin Gallery à Los Angeles.

Commissaire : Valerie Verhack

L’œuvre d’Ericka Beckman est visible au M du 9 octobre 2020 au 7 février 2021.

Des avant-premières, visites guidées et interviews avec la commissaire sont possibles sur rendez-vous via persm@mleuven.be.

Cette exposition est le fruit d’une collaboration avec Kestner Gesellschaft (Hanovre), avec le soutien de Philip Martin Gallery (Los Angeles).

 

 

A propos de M Leuven

M Leuven
L. Vanderkelenstraat 18
3000 Leuven
Belgium