Dirk Braeckman inaugure son exposition solo au Pavillon belge à la 57e Biennale de Venise

Dirk Braeckman inaugure son exposition solo au Pavillon belge à la 57e Biennale de Venise

Mardi 9 mai 2017 — Le travail photographique de Dirk Braeckman apporte de l’apaisement dans le flux d’images auquel nous sommes aujourd’hui en permanence confrontés. En utilisant la photographie analogique, l’artiste a développé un langage personnel qui affûte le regard et amène à réfléchir au statut de l’imagerie. Dirk Braeckman explore les frontières de sa technique et défie les conventions photographiques. Les reflets du flash sur l’image, les murs, les rideaux, les tapis et les posters en révèlent la surface et la texture. Les images montrent des objets anonymes de l’environnement direct de Braeckman, qui suggèrent une histoire ouverte. L’artiste montre des lieux vides où le temps semble s’être arrêté, des éléments d’intérieurs interchangeables ou des personnages simplement présents, hors de tout lieu, moment, émotion ou identité spécifique.

Dirk Braeckman: “Pour moi, le Pavillon belge est le plus beau à Venise. Si je ne devais en choisir qu’un dans tout le Giardini, ce serait également celui-là. J’ai toujours trouvé qu’il était idéal pour mon travail en termes de lumière, d’échelle et d’architecture.”

Des images puissantes

Dirk Braeckman présente une version épurée de son travail au Pavillon belge—récemment rénové dans un esprit de sobriété et de pureté. Eva Wittocx : “En même temps, l’exposition se compose d’images très puissantes : dès qu’on pénètre dans le pavillon, on a le regard aspiré par certaines oeuvres. Plusieurs oeuvres fonctionnent en duo ou en série, parce qu’il s’agit de tirages réalisés à partir d’un même négatif. D’autres sont totalement autonomes et disposent de la place nécessaire pour raconter leur propre histoire, sans subir trop d’influence des images suspendues autour d’elles. Au-delà de la tension contenue qui se dégage des oeuvres, l’exposition apporte un certain apaisement.” L’exposition préserve l’intimité, et en même temps la distance que les oeuvres suggèrent : “Lorsqu’on accroche deux oeuvres au même endroit, un dialogue peut soudain devenir une anecdote, explique Dirk Braeckman. C’est ce que je voulais éviter à tout prix. Mes oeuvres peuvent entrer en dialogue l’une avec l’autre, mais uniquement en termes de ressenti, pas au niveau de l’anecdote.”

Eva Wittocx: “Pour moi, il est l’un des principaux artistes belges qui réfléchit à la fois au rôle de l’art et à la place des images dans le monde d’aujourd’hui. Axé sur le regard, son travail est radical et se remet en permanence en question.”

Dirk Braeckman ne travaille jamais avec des thèmes ou des séries fixes ; son oeuvre est un continuum. Chaque exposition est comme un instantané dans la pratique de l’artiste. À Venise, de nombreuses nouvelles oeuvres sont complétées par quelques oeuvres plus anciennes qui leur donnent un contexte. Eva Wittocx : “La pratique artistique de Dirk Braeckman reste reconnaissable dans toute l’exposition : par exemple, il rephotographie des images existantes et il met en image des intérieurs, des espaces indéfinis, le corps nu ou des paysages.”

Ralentir le temps

Dirk Braeckman: “Je travaille en analogique, dans la chambre noire qui me sert d’atelier. J’ai besoin du processus dans la chambre noire. De plus en plus, j’aime me concentrer sur une image unique, ou sur le fait de continuer avec une seule image. Je ne veux pas faire une image, puis une autre, et encore une autre. Je veux traiter un petit nombre de données et de possibilités, et élaborer mon travail à partir de là. J’aime étirer le temps. Chacun peut en permanence remettre mes images en question, et leur donner chaque fois d’autres interprétations.

L’élément ralentissant, qui exige du calme et du silence, ne se trouve pas seulement dans l’exposition et dans les oeuvres elles-mêmes, mais aussi dans le processus de travail de l’artiste. Les images de Dirk Braeckman sortent de sa chambre noire. L’expérimentation est l’axe central, tant de la prise de vue que du traitement des images. En exposant, manipulant et travaillant les négatifs et le papier argentique, l’artiste fait chaque fois émerger de nouvelles images uniques. Le grain, les taches, les découpes et les écrasements de perspective qui en résultent empêchent une lecture et une interprétation directes de son travail. Les sur- et sous-expositions ainsi que le travail en nuances de gris renforcent le caractère iconique de son oeuvre.

Dirk Braeckman a été engagé par Sven Gatz, ministre flamand de la culture, des médias, de la jeunesse et de Bruxelles pour représenter la Belgique. Eva Wittocx, commissaire du M–Museum Leuven, a travaillé avec l’artiste à l’élaboration de son exposition au Pavillon belge, le musée M en assurant l’organisation. Cette exposition proposée par Dirk Braeckman et Eva Wittocx au pavillon belge à Venise compte pas moins de 20 oeuvres monumentales, dont certaines en couleur, et la majorité en nuances de gris. Deux tiers de ces oeuvres sont nouvelles, le tiers restant étant composé d’une sélection d’oeuvres plus anciennes. Sven Gatz: “J’ai été ravi, l’été dernier, que le choix du jury se porte sur Dirk Braeckman, dont j’apprécie au plus haut point l’oeuvre très personnel. La méthode de Braeckman et sa manière d’utiliser la photographie sont uniques et tout à fait passionnantes.”

Biographie

Dirk Braeckman (°1958) a participé à de nombreuses expositions internationales, dont récemment, en solo : LE BAL (Paris), Fotohof (Salzburg), De Appel (Amsterdam) et au S.M.A.K. (Gand). On trouve des oeuvres de Dirk Braeckman dans des collections privées du monde entier ainsi que dans des collections publiques en Europe, dont le FRAC Nord-Pas de Calais (Dunkerque), De Pont (Tilburg), la Fondation nationale d’Art contemporain (Paris), le Centraal Museum (Utrecht) et le Musée d’Art contemporain et moderne (Strasbourg). Plusieurs ouvrages consacrés à sa pratique artistique et à son oeuvre ont été publiés. Depuis 1999, l’oeuvre de Dirk Braeckman est représentée par Zeno X Gallery.


Eva Wittocx (°1975) est depuis 2009 commissaire senior au M–Museum Leuven. Dans son programme d’art contemporain, le musée M met l’accent sur les expositions individuelles d’artistes belges et étrangers, débutants ou confirmés. Au M, Eva Wittocx a notamment orchestré les expositions de Guy de Cointet, Sarah Morris, Patrick Van Caeckenbergh, Mika Rottenberg et Sol LeWitt. Elle a précédemment été commissaire au S.M.A.K. Gand (1997-2006) et au centre d’art STUK Leuven (2006-2009).

Nouvelle publication

À l’occasion de l’exposition, M-Museum Leuven et König Books Londres sortent une nouvelle publication : un aperçu sélectif de la pratique de Dirk Braeckman mettant l’accent sur son travail récent. L’ouvrage comporte 167 images et 3 textes en anglais, signés Douglas Fogle, Hubertus von Amelunxen et Eva Wittocx.
20,8 x 25,6 cm, 192p., € 39,8

Expositions en Belgique

Après la Biennale de Venise, l’exposition reviendra en Belgique en février 2018 sous la forme d’une double exposition de l’oeuvre de Dirk Braeckman, simultanément au M–Museum Leuven et à BOZAR–Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Fin 2018,les oeuvres seront exposées au het Frans Hals Museum/De Hallen à Haarlem (Pays-Bas).

Deux jours de symposium à Venise et à Louvain Picture Presence. 
New Conceptions of Space and Place in Contemporary Photography  |  Novembre 2017

Ce symposium de deux jours met l’accent sur la vaste parenté entre la photographie, l’espace et la spatialité. Organisation : M–Museum Leuven, KU Leuven, Lieven Gevaert Centrum, LUCA School of Arts et IUAV Université de Venise.

Site Internet de la photographie belge contemporaine
Turning Photography. Exploring the edges of Belgian contemporary photography

Flanders Arts Institute a développé un site Internet reprenant une sélection d’essais et de portraits d’artistes principalement axée sur la photographie belge d’aujourd’hui. Flanders Arts Institute en collaboration avec M–Museum Leuven, BOZAR–Palais des beaux-arts de Bruxelles, Fotomuseum Antwerpen et la Fédération Wallonie-Bruxelles. 
www.turningphotography.be

Infos pratiques

Pavillon belge
57e exposition internationale d’art
La Biennale di Venezia
Biennale Arte 2017
13.05—26.11.2017

Commanditaire : Sven Gatz, ministre flamand de la culture, des médias, de la jeunesse et de Bruxelles
Commissaire : Eva Wittocx
Institution organisatrice : M–Museum Leuven
Sponsors principaux : Loterie nationale, Fondation Willame
Sponsors : Filliers Dry Gin 28, les Amis du Pavillon belge, IC Assurances
Partenaires : BOZAR–Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Flanders Arts Institute, STUK Leuven, Zeno X Gallery Anvers
Partenaire scientifique : KU Leuven, Lieven Gevaert Centrum, LUCA School of Arts


www.dirkbraeckman.be |  www.dirkbraeckmanvenice2017.com  |  www.belgianpavilion.be  |  www.mleuven.be 

#BelgianPavilion2017  #DirkBraeckman #BiennaleArte2017

Dirk Braeckman & Eva Wittocx | La Biennale di Venezia, Belgian Pavilion

Vue de l’installation au Pavillon belge, 57e exposition internationale d’art, La Biennale di Venezia, Biennale Arte 2017 <br/>© Dirk Braeckman
Vue de l’installation au Pavillon belge, 57e exposition internationale d’art, La Biennale di Venezia, Biennale Arte 2017 <br/>© Dirk Braeckman
Vue de l’installation au Pavillon belge, 57e exposition internationale d’art, La Biennale di Venezia, Biennale Arte 2017 <br/>© Dirk Braeckman
Vue de l’installation au Pavillon belge, 57e exposition internationale d’art, La Biennale di Venezia, Biennale Arte 2017 <br/>© Dirk Braeckman
Vue de l’installation au Pavillon belge, 57e exposition internationale d’art, La Biennale di Venezia, Biennale Arte 2017 <br/>© Dirk Braeckman
Vue de l’installation au Pavillon belge, 57e exposition internationale d’art, La Biennale di Venezia, Biennale Arte 2017 <br/>© Dirk Braeckman
B.I.-B.I.-17, 2017<br/>180 x 120 cm, gelatin silver print<br/>© Dirk Braeckman / Courtesy of Zeno X Gallery, Antwerp
L.V.-V.L.-(3)-2016, 2016<br/>180 x 120 cm, gelatin silver print<br/>© Dirk Braeckman / Courtesy of Zeno X Gallery, Antwerp
P.K.-S.J.-16 #1, 2016<br/>180 x 120 cm, gelatin silver print<br/>© Dirk Braeckman / Courtesy of Zeno X Gallery, Antwerp
Z.Z.-T.T.-17 #2, 2017<br/>180 x 120 cm, gelatin silver print<br/>© Dirk Braeckman / Courtesy of Zeno X Gallery, Antwerp
T.A.-A.N.-96, 1996<br/>120 x 180 cm, gelatin silver print<br/>© Dirk Braeckman / Courtesy of Zeno X Gallery, Antwerp
B.P.-T.R.-11, 2011<br/>180 x 120 cm, gelatin silver print<br/>© Dirk Braeckman / Courtesy of Zeno X Gallery, Antwerp
B.O.-D.F.-17, 2017<br/>180 x 120 cm, gelatin silver print<br/>© Dirk Braeckman / Courtesy of Zeno X Gallery, Antwerp

Published with Prezly